AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 plouf, plouf plouf... (DAQUAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

(MESSAGES) : 434 (INSCRIPTION) : 23/05/2016

(METIER) : professeur de danse classique

MessageSujet: plouf, plouf plouf... (DAQUAN)   Jeu 7 Juil - 19:57


Cet après-midi, tu n'avais aucun cours à donné, tu décidais donc d'aller te détendre à la piscine. Tu ne savais pas nager et pourtant tu adorais passer ton temps dans l'eau et tu faisais toujours attention d'avoir ton fond. C'est un secret que personne ne connaissait, parce que tu trouvais totalement ridicule de ne pas savoir nager. Ton maillot de bain sur le corps et une petite robe noire par dessus, tu déposas quelques affaires dans un sac de plage. Vu c'était la semaine, t'étais quasiment sûre que l'endroit serait pratiquement désert et que donc le repos serait total. La porte de ton appartement fermé, tu te rendis tranquillement à pied jusqu'à la piscine de la ville, un petit sourire sur les lèvres. Plus d'une fois tu avais eu envie de prendre des cours, mais tu avais toujours abandonné au dernier moment, tout simplement parce que tu n'avais pas envie de te retrouver en compagnie d'adolescent ou même d'enfants. Une fois ton entrée payée et ta petite robe ainsi que ton sac en sécurité dans un casier, tu déposais ta serviette sur l'un des nombreux transat et pris une rapide douche pour ensuite te laisser glisser dans l'eau froide de la piscine. Comme tu t'en doutais, l'endroit était quasiment désert. Il n'y avait que quelques personnes âgées entrain de faire leur longueurs et le maître-nageur. Ton regard s'attarda quelques instants sur lui, parce qu'il ne te semblait pas déjà l'avoir vu dans les environs, sinon t'étais certaine que tu t'en serais souvenue. Alors que tu essayais de nager à peu près normalement au bord du bassin, tu te plongeas dans tes pensées et sans vraiment le voir, tu t'éloignais tranquillement du bassin où tu avais pied pour terminer dans le grand. Quand enfin tu le remarquais, la panique pris lentement le dessus et sans pouvoir te raccrocher au bord, tu te sentis couler au fond du bassin. T'essayais vainement de remonter à la surface, mais tes mouvements étaient tellement saccadés, que tu finis par t'épuiser et tu sentis tes paupières se fermer lentement dans l'eau chlorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

(MESSAGES) : 71 (INSCRIPTION) : 06/07/2016

(METIER) : maitre-nageur

MessageSujet: Re: plouf, plouf plouf... (DAQUAN)   Jeu 7 Juil - 23:19

C’est le premier jour du reste de ta vie. Quelques mots d’une simplicité sans nom mais qui parviennent à me toucher droit au cœur, surtout venant de ma grand-mère qui sait ô combien cette décision de tout plaquer pour prendre mon indépendance a été difficile à prendre. Mes parents jouent l’autruche, ils ne me soutiennent pas, il n’y a que ma grand-mère qui est là pour moi, elle s’est démenée pour m’aider à trouver un appartement ici, elle l’a même visité avant moi pour se faire un avis. Que ferais-je sans elle. Elle a raison lorsqu’elle me fait remarquer que ce jour marque le commencement d’un tout nouveau chapitre que j’écrirais tout seul. Nouvelle vie, nouveau job, nouvelles marques, nouveaux repères à prendre… Tout est à construire et j’en suis très excité. Plus personne ne me dictera ce que je dois faire, j’ai déjà donné et tu y laisse ta santé uniquement pour faire plaisir aux autres. J’ai découvert le complexe aquatique l’autre jour lorsque je me suis rendu à mon entretien d’embauche mais je le redécouvre sous un nouvel angle en cette belle journée ensoleillée. Avec une partie couverte et une deuxième partie extérieure le lieu est toujours ouvert au public, impossible d’être victime d’une météo capricieuse. Le maitre-nageur chargé de me faire découvrir les locaux réservés au personnel me balance un t-shirt blanc avec le logo de la piscine et un short rouge, l’uniforme typiquement stéréotypé que je ne tarde pas à enfiler sans trop faire de vagues. Ce n’est pas le moment de se faire repérer bêtement. Première heure ? A surveiller le bassin olympique, celui qui débute aux alentours du mètre quarante de profondeur et qui se termine à quatre mètres cinquante pour permettre aux plongeoirs les plus hauts d’offrir une bonne arrivée. Je m’installe sur ma chaise haute, lunettes de soleil au bout du nez, sifflet à la main et rentre immédiatement dans le personnage. J’observe, analyse et anticipe… Anticipation, il y en a besoin pour éviter de se retrouver dans la situation où je me trouve présentement, à bondir de ma chaise, mon t-shirt à la main pour plonger à la flotte et secourir une âme en peine. Je la rejoins à coups de crawl rapide et la traine jusqu’à ce que je puisse avoir pied en prenant soin de lui maintenir la tête hors de l’eau. Mon mètre quatre-vingt-trois me permet rapidement de reprendre le dessus et de hisser la jeune fille jusqu’au bord du bassin. Je puise sur mes bras pour me hisser à mon tour et me jette sur elle pour partir à la recherche d’un pouls, il est faible, très faible. Pas le temps de réfléchir, d’hésiter, je la mets en parfaite position, lui pince le nez et plaque mes lèvres contre les siennes pour expulser un maximum d’air tout droit dans sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

(MESSAGES) : 434 (INSCRIPTION) : 23/05/2016

(METIER) : professeur de danse classique

MessageSujet: Re: plouf, plouf plouf... (DAQUAN)   Ven 8 Juil - 14:33


Tu regardes lentement autour de toi mais à part de l'eau et quelques pieds avec des maillots de bains, tu ne vois rien d'autres. Personne n'a vu que tu étais entrain de couler dans le grand bassin. Normal, les personnes présentes avaient du toutes penser que tu savais nager, parce que tout le monde sait nager. T'aurais du les prendre ces fichus cours, comme tu te l'avais dis il y a quelques mois en arrière. Au moins maintenant tu ne serais pas entrain de te noyer toute seule dans ton coin. Tes yeux se ferment lentement et ton esprit se dit que si tu te laisses aller, tout se passera très vite. T'avais jamais penser mourir dans de telles conditions mais au final, personne ne sait vraiment comment chacun va mourir. Alors que tu coules encore un peu plus au fond de la piscine, tu sens quelque chose t'agripper et te remonter à la surface de l'eau.Si tu aurais pu sauter de joie et surtout crier,tu l'aurais certainement fait, sauf que tu étais inconsciente et seul ton esprit faisait des bons. Ton corps se laisse donc totalement faire, pendant que ton esprit essaye vainement de te faire revenir dans la réalité et ily réussit au moment où tu sentis des lèvres se déposer sur les siennes et un souffle entrer dans ta gorge. Tu compris assez vite qu'on était entrain de te faire du bouche à bouche pour te réanimer et tu ne savais pas comment réagir. C'était la première fois que tu te retrouvais dans une telle situation. Tu commenças de tousser pour recracher l'eau qui c'était insinuer dans tes poumons, pendant que tu te redressais légèrement pour en même temps reprendre ton souffle. La situation était bizarre, très bizarre et maintenant que tu étais de nouveau consciente, ton cerveau mélangeait tout ce qui était entrain de se passer. Que... Quoi, qu'est-ce qu'il c'est passé ? L'une de tes mains se passa lentement sur ton visage et ton buste pour essayer de comprendre ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

(MESSAGES) : 71 (INSCRIPTION) : 06/07/2016

(METIER) : maitre-nageur

MessageSujet: Re: plouf, plouf plouf... (DAQUAN)   Mar 12 Juil - 22:03

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les maitres-nageurs ne sont pas en permanence en train de sauver les nageurs de la noyade. Je dirais même que le cas est plutôt rare et que les occasions se comptent sur les doigts d’une main. La plupart du temps le job consiste à siffler les gamins qui courent près des bassins et qui pourraient faire une mauvaise chute dans l’une des piscines à tout moment, à siffler les adolescents qui font beaucoup de bruit et de vagues en s’amusant près des autres dans l’eau ou à contenir une éventuelle bagarre si elle se présente. J’oublierai presque l’essentiel, être là pour prodiguer quelques petits soins si une guêpe décide de piquer quelqu’un, si un nageur se coupe ou prend un mauvais coup de soleil… Ce genre de petites choses qui occupent un petit peu lorsqu’un calme plat et emmerdant flotte sur l’ensemble du complexe aquatique. Premier jour dans un nouvel environnement et première intervention plus sérieuse sur cette jeune fille qui semble à deux doigts de se noyer. Je ne mets pas énormément de temps à rejoindre sa position mais j’arrive trop tard puisqu’elle a perdu connaissance et n’a pas la moindre réaction alors que je tente de la hisser hors du bassin. J’ai parlé trop vite tout à l’heure, il n’est pas si rare de voir des gens se noyer, ils parviennent juste à se rattraper avant d’en arriver à ce stade… Ce n’est clairement pas le cas de la petite jeune dont la vie se trouve à présent entre mes mains. Je me cambre, concentré sur mon bouche à bouche et recule lorsqu’elle retrouve ses esprits, son premier réflexe est de relever la tête et elle manque de me mettre un coup de boule, une chance que je sois plutôt doué pour anticiper ce genre de réactions. Elle est perdue, déboussolée, rien de plus normal. Un nageur me propose sa serviette que j’attrape et lui dépose contre les épaules. « Tout va bien, tu as manqué de te noyer ! » Elle n’a pas craché énormément d’eau, c’est plutôt bon signe. « Prends de grandes inspirations ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: plouf, plouf plouf... (DAQUAN)   

Revenir en haut Aller en bas
 

plouf, plouf plouf... (DAQUAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens parfois font plouf [Pv Viviane]
» Plouf! Round Deux [PV Ma merveille]
» Plouf plouf ! Ce sera toi qui chopera le méchant au bout de trois ! Un, deux, trois !
» Plouf
» Oh ? Ce ne serait pas de l'e... PLOUF ! ... Ah, si. [ PV Feu Follet ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
curses of cupidon :: TROISIEME FLÈCHE ◊ la ville de nelson :: Quartier détente-