AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 When nights comes Ft. Chuck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: When nights comes Ft. Chuck   Ven 8 Juil - 21:07

Encore une soirée pourrie ou la moitié des gens qui la fréquente on l'âge que pour s'acheter du chewing-gum à la barbe à papa et fumer de faux cigares à la texture de craie. Des gosses comme lui, qui un jour, avaient eu l'audace de demander un peu d'amour et qui reçurent en échange, une très grande claque sur la gueule. Non, ce n'était pas pour lui. En fait June, il se demandait qu'est-ce qu'il avait bien pu faire pour atterrir dans ce bordel. Sans grande importance, il n'y avait rien à comprendre. Il n'était pas bien tard quand June décida de s'évaporer, s'étant lassé de leur compagnie plus que suffisante. Le soleil avait déjà laissé place aux étoiles et les ombres dansaient avec l'obscurité des ruelles. Les mains dans les poches de sa veste en jean, June zigzaguait entre les légères lumières émanant des lampadaires sur le côté de la route. Son regard croisa quelques passants, mais c'est pensé furent ailleurs. Ça lui arrivait parfois d'être ailleurs, un endroit meilleur. June tourna à ce moment les talons et emprunta un étroit chemin, un chemin plus sombres que les autres. À son extrémité on pouvait y voir un appartement, pas bien grand, mais assez charmant. Le noir envahissait les alentours et seulement une lumière, petite lumière sur le porche, illuminait la porte permettant d'entrer. June s'élança sur le minuscule portique, donna un petit coup sur la poignée de la porte et celle-ci s'ouvrit d'elle-même. Efficace quand on ne retrouve plus la clé permettant de l'ouvrir. Il fit alors glisser sa fine silhouette dans l'ouverture et se dirigea vers les escaliers menant aux appartements. Ses yeux étoilés dessinèrent les moindres recoins obscurs de son appartement inhabité. Même pas un chat arpentait le sol, à croire que ses colocataires avaient tous trouvé quelque chose de mieux à faire, que lui, ce vendredi soir. Un soupir filant entre ses lèvres, June se défit de sa chemise qu'il laissa tomber sur le pied de la porte et se rua sur le canapé où il s'y allongea. Après de longues minutes, se redressant et plissant les yeux pour mieux voir dans le noir, il tendit une main vers la table à café et y agrippa un vieux joint qu'il porta à ses lèvres. Dans le noir totale June fixa le mur d'en face, sans dire un mot, sans faire un son. Le dos courber et assis en indien June se permit d'aller voir autre part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: When nights comes Ft. Chuck   Sam 9 Juil - 21:38

Pourquoi tu avais voulu voir se film. Pourquoi tu avais mis se foutu DVD dans la machine ? Mon dieu que c'était atroce, tu revoyais cette femme se faire découper en morceaux et tu en tremblais encore. Tu te levas rapidement pour allumer la lumière. Tu jetas un coup d'oeil dans se maudit salon que tu trouvais beaucoup top grand pour le moment. Nemo te fis sursauter en rentrant d'un coup complètement pétée.Tu avais sans doute poussé le pire cris de ta vie. Le voilà qui te regarde avec de gros yeux et qui court dans sa chambre, ta main va vers ton téléphone se tends et tu l'attrapas automatiquement et cherche en tremblant le numéro de June Bébé d'amour je peux venir chez toi? j'ai encore voulu regarder un film d'horreur et j'ai trop mais tellement peur . Dis moi je peux ? . Tu commencas à rassembler tes affaires et sans attendre sa réponse du partis de ce foutu appartement qui te foutais les jetons. Tu descendis les escaliers doucement en regardant devant et derrière toi en espérant qu'aucun tueur en série n'allait faire son apparition. En vie tu étais arrivée dans la rue et tu marchais le plus rapidement possible pour aller chez ton ami. Heureusement il n'habitait pas loin et tu arrivas rapidement, tu sonna doucement chez lui pour l'attendre en tremblant comme une feuille . Tu sonnais comme une malade quand enfin il apparu, tu lui sautas dans les bras littéralement en t'accrochant comme un singe à un arbre "Ne me laisses pas toute seule je t'en supplie". Tu ne savais même plus l'heure et si tu le réveillais mais tu ne voulais pas repartir de chez lui.Tu restas dans ses bras posant la tête sur son épaule pour avoir un petit câlin comme un petit bébé qui avait fait un petit cauchemar. June te connaissais très bien et il savait que tu étais ce genre de fille, à vouloir regarder un film sans assumer les conséquences
Revenir en haut Aller en bas
 

When nights comes Ft. Chuck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chuck Cigale, Yoka haha.
» Quand Swarley passe, Chuck Norris trépasse !
» Chuck
» Vos VDM et Chuck norris facts favoris
» Chuck Norris...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
curses of cupidon :: TROISIEME FLÈCHE ◊ la ville de nelson :: Quartier commercial :: Homes-