AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine   Dim 10 Juil - 1:04

kaleidoscope
Caïn & Chuck
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

Caïn te manquais, oui les fous rires que tu avais avec lui et surtout les messages qui t'envoyais et les conneries que vous faisiez ensemble comme de vrais gamins. mais suite à une dispute par texto tu n'avais plus aucune news. Oui tu étais allée vraiment trop loin avec ta jalousie merdique et ton comportement de merde. Il c'était passé tellement de choses que tu avais besoin de te changer les idées et surtout de faire du shopping, oui rien de mieux que ca pour te changer les idées quand tu allais vraiment pas bien. Naïm t'avais laissé un message mais tu ne lui avais pas encore répondu non vraiment tu avais envie d'être seule cette après-midi. Tes pas te guidèrent doucement vers le centre commercial ou tu pouvais assouvir ton besoin de shopping. Les allées se ressemblait mais tu connaissais tes boutiques fétiches par coeur et tu t'y rendais quand tu t'arrêtas, la silhouette devant toi tu la connaissais par coeur, cette taille, cette façon de se tenir. Tu t'approchas et te plaças devant le jeune homme en le regardant " Caïn". Tu portas tes mains à tes hanches et le regardas dans les yeux; Tu n'étais pas orgueilleuse mais aujourd'hui tu voulais l'être.

Tu poussas un long soupir, et le regardas dans les yeux   " Tu as rien à me dire peux-être ?" . Oui après tout la dispute c'était quand même  à cause de lui, il te cherchait toujours quand le sujet était Naïm. Il savait que le sujet te touchais particulièrement. Naïm était encore et sera toujours le sujet tabou par excellence. Tu essayais de soutenir son regard aussi longtemps que possible pour lui montrer que tu n'avais pas spécialement peur de lui tenir tête
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar

(MESSAGES) : 118 (INSCRIPTION) : 07/07/2016

(METIER) : dans l'illégalité, ou bien au milieu du chao, sur un ring.
(HABITATION) : (officiellement boxeur) T'enchaînes les coups, évites les plus dangereux et cogne encore et encore sous les acclamations. T'es un sportif, un boxeur professionnel qui enchaîne aussi bien les rings illégaux que les concours sportifs. Et comme-ci l'adrénaline n'était pas suffisamment forte, tu traînes dans des affaires louches, tu côtois les mauvais quartiers.


MessageSujet: Re: (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine   Dim 10 Juil - 13:26

« Aux innocents les mains pleines »
Chuck
feat.
Caïn


 

 



 

 

Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.  Δ Lorem Ipsum



Une marée humaine qui t'emporte à chaque instant. Tu croises des regards, certaines silhouettes t'effleurent presque dans leur sillage alors que toi t'es pas dans ton milieu habituel. Les magasins, le shopping, et l'afflût gigantesque des heures de pointe c'est pas toi, c'est pas ton truc. Et pourtant, t'es là, à enchaîner les magasins pour trouver un cadeau à offrir à ta cadette. Et si la facilité t'avais conduit à vadrouiller sur les sites internet, le manque de choix t'avais contraint à t'aventurer en dehors des sentiers battus. A traîner dans la foule, dans celle qui t'oppresse si souvent. T'as l'air d'un fauve , là, à guetter chacune des silhouettes qui s'aventurent vers toi. Et quand tu délaisses enfin tes regards noirs, tes prunelles viennent à détailler ces enseignes de magasins que tu connais à peine. Parce que toi, les seules  fois où tu t'aventures ici , tu vas directement là où t'as besoin d'aller.« Caïn. » , subitement ton prénom tonne dans l'air. Un coup sec, qui résonne un instant en ta personne alors que tu reconnais déjà l'auteur de ces mots. Une brunette dont tu te serais parfaitement passé de sa compagnie. Chucky et ses idioties, celles qui t'amènent trop souvent à sortir de tes gonds. Et avant même qu'elle poursuive ses mots ton visage se détourne vers elle. T'annonces la donne,t'as pas envie de discuter avec elle. «  Tu as rien à me dire peux-être ? » un rictus s'égare aussitôt entre tes lèvres à l'entente de cette remarque. Son culot ne t'es pas inconnu, mais vu les remarques acerbes qu'elle a émise par message, t'as juste une envie ; reprendre le sujet et la détruire un peu plus. C'est pas le moment, ni le lieu pour venir t'emmerder avec des idioties enfantines. T'as pas le temps, ni la patience de garder ton sang-froid pour satisfaire les exigences de la petite brunette. Alors, ton égo guide tes réactions. «  Non, dégage de mon chemin Rowan. »  clair, net, et précis.




© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine   Lun 11 Juil - 13:29

kaleidoscope
Caïn & Chuck
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

Une claque dans sa tronche mais voilà ce qu'il méritait. Comment il osait te parler comme ca. C'est lui qui avait cherché la bagarre après tout à toujours cherche la petite bête en toi. Tu posas la mains sur ton front en le regardant avancer. Tu repris tes esprits et tu te mis à avancer dans sa direction "Tu es sérieux vaughn?" Tu n'en revenais pas qu'il ose te parler ainsi, c'est vrai vous étiez en froid et tu le connaissais mais quand même, il se prenait pour qui ?. Tu n'allais quand même pas devoir faire le premier pas et lui demander pardon. Non tu n'avais rien fais, tu voulais juste savoir ou était Naïm car oui tu détestais l'imaginer dans les bras d'autre femmes. "Ne m’appelle Rowan". Tu l'aimais bien ton nom de famille mais tu détestais te faire appeler ainsi c'était plus fort que toi. Tu sentais ton coeur battre beaucoup plus vite "Tu sais quoi Caïn laisse ton ego de merde pour une seule fois dans ta vie dans un coin de ta petite tête "; Tu le pointais du doigt , oh oui tu en avais marre de son égo de merde en ce moment même et pourtant Caïn était un des hommes de ta vie, il te connais par coeur et tu pouvais tout lui confier pour Naïm mais dans ce centre commercial, devant cette boutique tu avais juste envie de le tuer sur place dans t'atroces souffrances. Tu le regardais dans les yeux, tu étais prête à lui rentrer dedans à tout moment sans problème. Tu paraissais  douce mais tu pouvais, mais tu pouvais vite t’énerver et devenir une vraie furie et rentrer dans la personne en face sans aucun problème    
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

avatar

(MESSAGES) : 118 (INSCRIPTION) : 07/07/2016

(METIER) : dans l'illégalité, ou bien au milieu du chao, sur un ring.
(HABITATION) : (officiellement boxeur) T'enchaînes les coups, évites les plus dangereux et cogne encore et encore sous les acclamations. T'es un sportif, un boxeur professionnel qui enchaîne aussi bien les rings illégaux que les concours sportifs. Et comme-ci l'adrénaline n'était pas suffisamment forte, tu traînes dans des affaires louches, tu côtois les mauvais quartiers.


MessageSujet: Re: (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine   Lun 11 Juil - 14:21

« Aux innocents les mains pleines »
Chuck
feat.
Caïn


 

 



 

 

Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.  Δ Lorem Ipsum



La tempête arrive, menace de tout envoyer valser alors que ton égo rit déjà face aux mimiques de la brunette. Les petits traits de son visage se plissent machinalement sous la violence de tes mots, et toi, intérieurement tu jubiles d'amusement face à l'ampleur de tout cela. T'as beau l'apprécier une grande majeur partie du temps, Chuck a dépassé les bornes. Ces mots, et cette petite remarque t'ont irrité la veille au point d'émettre un trait sur votre amitié. Alors, tu l'observes. Epies attentivement chacun des traits de son visage en t'amusant sous ces vives réactions. Elle fulmine face à toi pendant que l'amusement gagne ton être. De grands airs qui ne lui ressemblent pas, des airs de gamine trop gâtée qui ne peut obtenir ce qu'elle désire. De là, tu la vois déjà claquer des pieds insatisfaîtes par tes mots. Un bébé enragé qui fulmine alors que ces mots ne t'atteint pas. T'as juste envie qu'elle déguerpisse de là. Qu'elle dégage de ton chemin avant que les nerfs viennent eux-aussi à réveiller ton être. T'as beau l'apprécier un minimum, ce peu d'attachement peu facilement être écarté de tes pensées pour se transformer en une vulgaire haine. Tu l'écoutes à moitié, tes prunelles voguant ici et là pour observer les devantures de magasins. T'aimerais qu'elle comprenne, qu'elle cesse de suivre tes pas et qu'elle s'éloigne de ta vue. Et pourtant, la petite Chucky continue à jouer la grande. De grands airs et un ordre qui tonne à quelques pas de toi. T'as presque envie de rire face à sa requête. « Ne m’appelle Rowan » Comme-si toi, Caïn Vaughn t'en avais quelque chose à faire des petites préoccupations de Mademoiselle. ça se saurait si t'en avais quelque chose à foutre d'elle. Et au lieu d'arrêter sa provocation, elle continue. S'excite face à toi jusqu'à provoquer tes nerfs. «  Tu sais quoi Caïn laisse ton ego de merde pour une seule fois dans ta vie dans un coin de ta petite tête » ça tonne dans l'air, résonne en ton esprit jusqu'à ce que ton regard vient à se river sur cette idiote. Qu'elle soit Chucky ou bien une autre, tu t'en moques. Si les provocations perdurent les mots qui surviendront entre tes lèvres ne seront que misère pour elle. Car si elle croit t'atteindre avec ces sottises , de petites remarques acerbes. Toi, tu sauras parfaitement enfoncer d'avantage le couteau qu'elle te tends à cet instant précis. « Le mettre de côté pour toi ? Je suis un connard , un sale type qui entraîne Naïm dans des coups foireux. Tu te souviens de ça ? Ce sont tes mots Rowan. Alors va voir ailleurs, moi j'ai aucune envie de m'attarder avec toi. »




© Gasmask


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine   Lun 11 Juil - 15:33

kaleidoscope
Caïn & Chuck
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

Tu détestais être en froid avec des amis, ou même des connaissances non en réalité tu détestais te disputer avec qui que se soit car tu ne savais pas réellement te défendre. Ton cœur battait trop vite et tu sentais que Caïn pouvait exploser à tout moment. Ce qu'il avait dit quelques jours avant t'avais vraiment blesser et tu avais promis de ne pas te laisser faire pour la première fois de ta vie " T'es vraiment un mauvais quand tu t'y mets Caïn, je dirais même un gros connard de première ". Tu laisser tes sentiments parler, tu baissais ta garder . Il avait raison tu étais allée assez loin dans tes propos mais quand cela touchais Naïm tu ne te contrôlais plus du tout et tu le regrettais. En même Caïn avait le don de te faire sortir de tes gonds en cinq minutes et même si tu pouvais le considérer comme le grand frère que tu n'avais jamais eu la tu voulais juste lui envoyer ta mains dans la tronche "Qui adore me cherche quand le sujet c'est Naïm ? " . Oui Naïm était clairement ton point faible et tu te détestais encore plus de savoir que Caïn le savait.

Tu lui attrapas le bras " Pourquoi tu es comme ca ? Pourquoi tu es autant violent dans tes mots?" . tes yeux se posèrent sur les siens et tu ne le quittais pas des yeux, oui Caïn s’énervait pour rien et pour tout, toujours à partir au quart de tour mais c'était aussi ca que tu avais apprécie chez lui. Caïn et Naïm le duo de chose toujours ensemble. Il devait déjà être au courant pour le baiser. Si seulement tu pouvais lui demander des conseils, si seulement tu avais pas envoyer de textos ce soir-là    
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Caïn) Aux innocents les mains pleines je t’emmène plonger dans la Seine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aux Innocents Les Mains Pleines...
» Tauriel ♠ « Dieu regarde les mains pures, non les mains pleines. » [END]
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» 112 mains serrées—Fanfic by Sacchan AKHTS!
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
curses of cupidon :: TROISIEME FLÈCHE ◊ la ville de nelson :: Quartier commercial :: Shopping centre-