AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (CAILIN) Oh le joli macchabée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

(MESSAGES) : 145 (INSCRIPTION) : 05/07/2016

(METIER) : Médecin légiste et chanteuse dans un groupe de rock à ses heures perdues
(HABITATION) : Maison quartier détente avec son frère


MessageSujet: (CAILIN) Oh le joli macchabée !    Mar 12 Juil - 0:28

En arrivant au boulot ce matin, après une nuit à dormir comme un bébé dans le creux de l’épaule de son frère, ses collègues avaient prévenus Mady. Ce n’était pas beau à voir. Défenestrée du sixième étage, la victime avait prit un sacré coup et il valait mieux avoir l’estomac bien accroché au moment de soulever le fameux drap blanc. La jeune femme se demandait presque si ses téméraires collègues ne lui avaient pas volontairement refourgué le corps. Ils étaient peu nombreux dans son service et elle était de celles qu’un bout de cervelle dérange moins qu’un pied sur la table en mangeant. Après avoir enfilé sa blouse blanche, ses gants et ses lunettes de chimiste enfilés, Mady avait déplacé le corps dans la salle d’autopsie.
Un bon nombre de gens se demandent comment on finit par occuper ce genre de poste. Pour Madisson la réponse était évidente. Petite déjà, elle disséquait les grenouilles lors de ses sorties au lac, avait même ouvert un oiseau tué sur le coup après s’être prit la baie vitrée de sa chambre. Son frère l’avait traitée de folle dingue, ce qui ne l’avait pas empêché d’observer attentivement l’opération. A travers ses années d’études, la jeune femme s’était découvert une passion pour le langage muet du corps. Comment une cellule, une tâche pouvait raconter une histoire. C’était merveilleux que de comprendre un crime à travers une simple plaie. Elle qui gamine lisait en boucle les livres de Conan Doyle, elle se sentait ici comme chez elle.
Vingt minutes qu’elle essayait de comprendre l’angle d’atterrissage du corps. La tête était tellement explosée qu’il fallait avoir une bonne imagination pour y voir un visage. Mais elle n’en manquait pas et dans le silence froid de la salle blanche et aseptisée, Madisson parlait à une morte. « Alors, dis moi ce qui t’es arrivé... » La porte s’ouvrit brusquement sur une silhouette carrée. « Conley, voilà la flic sur l’affaire. » Son ton était froid, mais elle s’en fichait bien au vu des nombreuses questions qu’elle allait enfin pouvoir poser. Une jolie blonde franchit le seuil et Mady se renfrogna. Elles avaient déjà travaillé ensemble quelque fois et sans trop savoir pourquoi, avaient fini par se prendre la tête.  Un bonjour glacial lui échappa et elle se pencha de nouveau sur sa morte de la journée. « Alors ? Il s’est passé quoi ? »

_________________
turn me on, turn me on
There's a call on your while, there's a snake in your bed and it's telling you something : Yeah I like it like that. When you're feeling lonely, go help yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(CAILIN) Oh le joli macchabée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joli-Trou, une localité succulente
» FILOU JOLI X PEKINOIS 1 AN 1/2 FOURRIERE 62 RISQUE EUTHA
» tv on the radio - un joli travail vocal...
» Un bien joli train
» J'ai un joli petit lot de noix de coco, dibidibi ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
curses of cupidon :: TROISIEME FLÈCHE ◊ la ville de nelson :: Quartier social :: Clinic center-